La prévention spécialisée s'adresse, dans leurs lieux de vie, à des préadolescents, adolescents et jeunes adultes aux relations sociales et familiales fragiles et/ou dégradées.

Prioritairement, elle va vers les filles et les garçons de 12 à 21 ans et plus particulièrement les adolescent(e)s de 12 à 18 ans fragilisés par :

  • un sentiment d'exclusion;
  • et/ou l'expérience de la précarité;
  • et/ou l'insuffisance de présence d'adultes référents

qui ne peuvent ou ne veulent s'adresser aux dispositifs habituels d'intégration sociale, culturelle et économique. 

Si la prévention spécialisée veille à la prise en compte des jeunes dont les difficultés s'expriment de façon moins visible dans l'espace public, elle porte une attention toute particulière à celles des jeunes filles.

Elle peut s'adresser, plus ponctuellement, à des populations plus jeunes (notamment les préadolescent(e)s là où se manifestent pour eux des risques d'inadaptation sociale; elle peut aussi poursuivre auporès des jeunes âgés de 21 à 25 ans l'intervention éducative et sociale à défaut de relais possible. 

C'est le cumul de difficultés (sociales, familiales, scolaires...) qui constitue la principale caractérisitique du public de prévention spécialisée. 

Si la priorité de l'action de prévention spécialisée concerne les jeune, elle peut cependant, en accord avec eux, contribuer à la consolidation de l'enviropnnement familiale et du rôle des parents dans leur position d'adulte responsable. Cette médiation est l'une des fonctions éducatives de la prévention spécialisée.