Le SPS Olga Spitzer vient de lancer depuis ce mois d’avril une action innovante dans son secteur. Ce projet vise à amener un philosophe en rue pour favoriser des discussions avec les jeunes, une nourriture intellectuelle qui les fera grandir, réfléchir et surtout les amener à développer une pensée, une pensée critique et objective. Leurs pensées ! Qui dit Education spécialisée, dit éducation ! Donc Educare = Elever l’individu

Pourquoi ?

La philosophie est une activité humaine très ancienne. Elle consiste à se poser des questions, à y réfléchir et à mettre en discussion les réponses qu'on y apporte. Ces questions concernent la place de l'homme dans le monde et le sens de la vie.

Le mot philosophie vient du grec philos (aimer) et sophia (sagesse ou savoir). "Philosophie" signifie donc « amour de la sagesse » ou « amour du savoir ».Il va s'agir de désacraliser la philosophie en l'amenant dans l'espace public. C'est une forme de culture trop souvent élitiste, à laquelle ces jeunes n'ont pas souvent accès. Pourtant leurs regards sur la société diffèrent des conventions et Grégory Darbadie, philosophe, devrait permettre d'enrichir les échanges avec ces jeunes. À quoi sert ce projet de faire la philosophie de rue? En philosophant, on essaye de mieux comprendre le monde, on s'exerce à penser, à réfléchir pour devenir plus sage et plus intelligent.

 Qui ?                                      

Après plusieurs rencontres, Grégory Darbadie a montré des capacités d'improvisation sur de nombreux sujets. Sa riche expérience avec un public pouvant se rapprocher de celui de la prévention spécialisée à conforter les éducateurs dans la cohérence de cette action.

Quoi ?

Il devra favoriser les discussions et les réflexions communes. Il doit être capable de repérer les demandes et d'alimenter le questionnement, d'ouvrir la pensée. On peut aussi faire de la philosophie par plaisir (comme loisir).

Les tours de rue avec le philosophe seront l'occasion de permettre aux jeunes rencontrés lors des maraudes de voyager en pensée. Grégory est convaincu de pouvoir ouvrir par la parole et la pensée des portes de sorties du quartier.

On sème par ce travail, ces graines qui tôt ou tard finiront par germer et faire de ces quartiers "sensibles" les plus beaux jardins du monde.

Le cadre, retour aux sources…dans la rue !

A l’origine les philosophes grecs recevaient non pas dans les amphis ou les palais, mais au fond de leur jardin le peuple, le tout venant curieux ou amoureux de la philosophie désireux de s’initier et d’échanger sur des débats philosophiques.

Les échanges se passent en rue, sur les points de rencontre avec les jeunes (rue, café, hall...). Le philosophe intervient ponctuellement, le dernier mardi de chaque mois à raison de 2 heures par session (18H-20H).

Lors de ces interventions il est toujours accompagné par ou moins un éducateur. Il n'apporte pas de réponse, mais il suscite des questionnements et réflexions.

Chaque intervention sera l'objet d'un compte-rendu détaillé dans un cahier à disposition de l'équipe éducative SPS Olga Spitzer Paris 11.

Une première évaluation sera faite début juillet, une autre début octobre. L'expérience pourrait être reconduite pour six autres interventions.

 

L'équipe éducative du SPS Olga Spitzer