Les chefs de service, éducatrices et éducateurs sont invité(e)s à s’y inscrire ici.

La Prévention spécialisée accompagne les jeunes dans et avec leur environnement, dans une perspective globale de leur vie quotidienne. A ce titre, elle se préoccupe de leur épanouissement scolaire.

Les initiatives en ce sens sont nombreuses : ateliers de soutien scolaire faisant ou non intervenir des bénévoles, inclusion dans ces ateliers conduits par des partenaires, permanences au sein des collèges, lien avec les communautés éducatives des établissements, participation aux DSA, soutien et accompagnement lors des temps forts de l’orientation des jeunes, aide pour trouver des maîtres d’apprentissage… Elles paraissent toutes plus ou moins efficaces, selon le territoire, la vie de l’établissement, le profil des jeunes. Elles sont parfois un prétexte à la relation, qui va permettre de cibler des problématiques individuelles plus profondes qui révèleront que les difficultés scolaires n’étaient qu’un symptôme.

En décembre 2017, le Conseil National d’Evaluation du système SCOlaire (CNESCO) a publié un rapport scientifique : « Prévention et intervention : comment agir efficacement face au décrochage scolaire? » (disponible ici). Il recense et évalue les politiques de prévention, d’intervention et de compensation, notant d’importantes carences pour les premières.

Le CPSP se donne le temps de l’année scolaire 2018/2019 pour recenser les démarches entreprises en matière de prévention du décrochage scolaire par ses membres. Le groupe de travail constitué se verra, en préambule, présenter le rapport évoqué ci-dessus. Il aura pour mission d’élaborer un outil de promotion des actions réalisées, mais également de proposer ses propres préconisations en la matière.